Découverte de Sherlock Holmes

par la convergence non recherchée des situations suivantes :

- 1/(10 ans) la série TV Rathbone dont “La griffe sanglante” les dimanches à 17h20

- 2/(12 ans) “Le chien des Baskerville”, lu à l’arrière de la 2CV (offert par un pompiste)

- 3/(14 ans) Version anglaise de “Val Boscombe” (= 4/20 : j’avais traduit au lieu de résumer), puis lecture du Canon en livre de poche et rédaction des aventures de Stanley Holmes dans la lancée (en 2nde et 1ère scientifique). J’ai eu le plaisir d’applaudir Brett et Hardwicke au Windham Théatre en 88, avant de rejoindre les rangs de la succursale toulousaine de la sshf.

Passions holmésiennes

Le Canon reste ma référence (en français essentiellement). L’aspect psychologique de la relation Watson/Holmes et Holmes/autres personnages m’intéresse particulièrement. J’ai du mal à lire les pastiches et suites, concurrents de mes essais littéraires, mais supporte assez bien les études et mise en supports divers des éléments canoniques. J’ai mis en sommeil mes textes, ces 2 dernières années pour privilégier l’humour calembourdesque de Sharlowe Com’s, tout en ménageant divers hommages à d’autres auteurs ou acteurs aparentés. Communiquer amicalement ma passion et le produit de mes registres me ravit.

Principal intérêt chez S.H.

Je suis fasciné par l’application en précurseur de la méthode de la déduction scientifique. Sherlock Holmes anticipe sur le siècle de la science et de la psychologie. Il sait lire dans les petits détails du décor, mais aussi dans les arcanes des pensées. Aucun autre policier n’a, aujourd’hui l’occasion de combiner ces charismes dans une enquête, en raison des progrés accomplis par les techniques et matériels de substitution. Colombo découvre les pouvoirs des répondeurs et du fax et Wycliffe utilise le Web. Holmes est le modèle. Il s’est fait tout seul.

 

Projets holmésiens

Continuer à séduire mes contemporains en holmésologie, poursuivre les communications régulières du Cercle Littéraire de l’Escarboucle Bleue, et me remettre à l’écriture pure (nouvelles). Trouver un éditeur complice me satisferait assez, mais je néglige les démarches.

Ecriture en cours : Registre des rencontres canoniques de Holmes (totalité des personnages cannoniques).

 

Principales contributions holmésiennes

- Soutien admiratif (bien qu’éloigné) aux travaux de la SSHF,

- Organisation logistique du Cercle Littéraire de l’Escarboucle Bleue,

- 1 roman, 1 jeu, 8 études, 6 nouvelles, 10 BD, 1 autobiographie holmésienne,

- traduction des nouvelles “SH à Gibraltar” de Sam Benady

- Comment devenir SH en 60 leçons (avec la succursale Midi-Pyrénées)

- L’Affaire Watson/Doyle (pièce en 1 acte) avec A.M. Prouvost de Bonneville

 

Rêve Holmésien

Remplacer Watson lors de la prochaine aventure de Sherlock Holmes, s’il m’accepte...

 

 

(page parue en décembre 99 sur le site sshf.com,

rubrique : Holmésien du mois)